En trois ans d’entrepreneuriat, on m’a posé pas mal de questions sur la manière dont j’avais commencé à monter Kalisana. C’est une question simple dont la réponse est complexe. Aujourd’hui, je n’ai pas la même réponse qu’il y a un an ou plus. Après à peine un an d’expérience entrepreneuriale dans le secteur de l’agroalimentaire, ma vision avait déjà changé ! 

Cette aventure que j’ai décidé de débuter à la fin de ma troisième année d’université, je l’ai abordée avec beaucoup de naïveté (ce qui est très utile dans l’entrepreneuriat – moins on en sait, plus on tente sans crainte, sans frein et plus on acquière de l’expérience). 

 

Mon pourquoi 

Entreprendre dans la food me paraissait facile. En effet, tout le monde doit se nourrir. Ce n’est pas un secteur qui risque de disparaître et il est plutôt trendy. De plus, j’étais motivée par un besoin et une envie de changer les tendances food à Louvain-la-Neuve. En effet, trois années passées dans cette petite ville et toujours pas d’alternatives pour manger sainement et durablement. Hormis ce manque cruel de solutions saines, je suis de plus en plus dégoûtée de ce marketing à deux balles des marques qui promettent des produits sains, vantant des capacités à faire perdre du poids ou à te faire sentir en meilleure forme. Finalement, j’avais perdu confiance en ces marques et j’ai fini par ne plus savoir quoi acheter pour manger sainement.

 

L’envie d’un monde meilleur 

Toujours avec autant de naïveté, ma volonté est alors de créer une marque forte de ses valeurs, de ses prix abordables pour le consommateur et dotée d’une éthique (transparente dans la composition de ses produits, et qui n’empoisonne pas Mr et Mme Tout Le Monde!). Avec toute la volonté du monde, je m’impose des freins : des recettes équilibrées (et merci Louise d’avoir toujours veiller à cela), des emballages compostables, des produits bio et des prix abordables surtout !

 

Les difficultés du marché de la healthy food 

Sauf que voilà, je n’ai finalement pas choisi le secteur le plus facile, comme je le pensais. Oui, tout le monde doit se nourrir c’est un fait. La réalité est que cela peut inspirer tout le monde. Les entrepreneurs food s’accumulent donc et saturent le marché. Sauf qu’en fait, ce marché de la food, et celui du healthy food plus particulièrement, est saturé par des marques qui : 

  • Soit n’y connaissent rien et font du terme “healthy” un élément marketing 

  • Soit ont fini par mettre leurs valeurs de côté à cause de la pression des concurrents et des prix toujours plus bas.

Mais ça ne s’arrête pas là ! Si on campe sur nos valeurs et que l’on se promet de rester toujours éthique à ce niveau-là, qu’en est-il du prix ? Comment fait-on pour garder un prix juste face à des marques qui sont clairement passées du côté obscur ? Le panier moyen dans l’alimentaire est assez bas, ce qui veut dire que les marges le sont aussi et qu’il faut donc produire en assez grande quantité que pour pouvoir entrer dans ses frais et bénéficier également de prix grossistes intéressants. Mais comment fait-on si on est un petit poisson éthique face à un requin obnubilé par son profit ? 

Enfin, la troisième difficulté est qu’à côté de tout le business, il y a : la finance, la communication, la prospection, le customer care, la production, la comm et la comm et la comm (oups, déjà dit…) mais aussi la stratégie (long terme, moyen terme, court terme). Ce qui veut dire qu’il faut se tenir au courant de ce qu’il se passe dans le monde de la food qui, certes, est tendance mais par la même occasion, très évolutif. Et donc, il faut prendre le temps de s’informer, de lire et de voyager (et pour l’instant, on s’en tient aux voyages sur internet car le coco19 est toujours là!). C’est super prenant et intéressant ! Oups, on n’a malheureusement que 24 heures dans une journée !

 

Mais alors comment faire pour entreprendre de manière éthique dans l’agroalimentaire quand on démarre de rien ? 

 

Vous en pensez quoi vous ? Nous avons nos solutions qu’on partagera avec plaisir autour d’un petit café, just ask ! 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Instagram
Share This
0